Carrière Sarragan Jean Deschamps


les colonnes des Baux 11R

Cette carrière a été ouverte il y a un siècle et demi par un carrier, à  la main, à "l'escoudo" comme autrefois les égyptiens.

Même technique, même peine, même perfection.

Le carrier travaille de haut en bas par ablation.

Il y a une trentaine d'années, Jean DESCHAMPS reprend le lieu en main et tel un grand prêtre inspiré fait ressurgir ces 20 colonnes de 20 à 25 mètres de haut, monolithes de 800 tonnes qui sculptent la colline.

SARRAGAN délivre sa pierre blonde.